Une température adéquate dans une cabine de peinture est un facteur important car primordial pour une bonne application de la peinture. Nous allons brièvement vous expliquer comment chauffer une cabine de peinture.

Que cela soit pour l’application de la peinture ou pour le séchage de celle-ci, vous aurez besoin d’un système de chauffage pour pouvoir gérer la température dans votre cabine de peinture.
Selon le type de cabine de peinture que vous utilisez, vous risquez d’être limité dans les températures que vous pourrez atteindre. En effet, les cabines ouvertes et rétractables ne peuvent pas être chauffées, pour ces cabines vous devrez travailler avec des lampes infrarouge ou disposer d’un four. Il est possible d’utiliser un canon à chaleur, mais cela est fortement déconseillé et vous ne pourrez pas dépasser les 40°C.

Pour obtenir le meilleur résultat et une finition irréprochable, il est préférable de travailler dans une cabine de peinture fermée. Vous pourrez ainsi travailler dans une atmosphère contrôlée, dans des températures correspondant exactement aux températures de travail conseillées (par les professionnels et par les fabricants de peinture).
L’air est ici directement chauffé grâce à la flamme du brûleur présent dans le bloc moteur de l’intraction d’air. Notez également que ce type de cabine de peinture dispose d’un échangeur de chaleur (en option) vous permettant de récupérer la chaleur de l’air sortant afin de chauffer l’air entrant, générant une économie d’énergie considérable.
Il est également important de savoir que dans une cabine de peinture fermée, en phase de séchage, l’air chaud de la cabine est réutilisé car le système d’aération fonctionne alors en circuit fermé (un léger apport d’air frais est cependant nécessaire). Travailler de la sorte permet d’économiser de l’énergie tout en obtenant un résultat irréprochable.

 

Chauffer une cabine de peinture - Brûleur et cuve

Résumons les solutions disponibles pour chauffer une cabine de peinture :

  • Le canon à chaleur: Il s’agit d’une solution temporaire ou pouvant être utilisée dans le cas de mises en peinture occasionnelles, pour lesquelles un résultat parfait n’est pas attendu;
  • Les lampes infrarouge: Ce type de lampes représente une bonne solution pour sécher la peinture après application, elles offrent un séchage rapide de la peinture et sont facilement déplaçables. Cependant, vous ne pourrez pas sécher un véhicule dans son entièreté à moins de disposer de plusieurs lampes infrarouges (comptez minimum 500€ pour un modèle correct);
  • Le brûleur: Présent dans les cabines de peinture fermées, le brûleur chauffe directement l’air avant qu’il ne soit envoyé dans la cabine de peinture;
  • Les chauffages d’appoint au gaz: Nous déconseillons vivement l’utilisation de ce type de chauffage, de par la nature même des produits utilisés lors du processus de mise en peinture. Les vapeurs de peinture sont inflammables, utiliser un chauffage disposant d’une flamme augmente grandement le risque d’accident grave et rend la securité de votre installation hasardeuse. 

Besoin de plus d’informations concernant les différentes manières de chauffer une cabine de peinture? Contactez-nous:
– par téléphone : +32 71 78 66 28 (Recommandé pour un premier contact)
– par notre page de contact 
– via notre page facebook 
– via le formulaire de contact en bas de cette page

Nos partenaires

Siemens - Siemens Logistique

Prendre contact avec nous :

14 + 2 =

#comment choisir une cabine de peinture #comment choisir une cabine de peinture? #cabine peinture #cabine de peinture #traitement de surface #Savez-vous comment choisir une cabine de peinture? #Comment choisir une cabine de peinture Mecatelier? #Info et comment choisir une cabine de peinture